5 Formation / Répétition

On retrouve deux programmes de danse de niveau universitaire à Montréal, ainsi que plusieurs autres programmes de formation professionnelle. L’Université du Québec à Montréal (UQÀM) offre une maîtrise, un doctorat, un diplôme en études somatiques, ainsi que deux concentrations au baccalauréat, l’une en enseignement et l’autre en pratiques artistiques. L’Université Concordia offre un baccalauréat en danse axé sur le processus créatif et la chorégraphie.

Hors du contexte universitaire, les institutions suivantes offrent des programmes de formation réputés : pour le contemporain il y a l’École de danse contemporaine de Montréal (EDCMTL) et pour le ballet il y a Ballet Divertimento et l’École supérieure de ballet contemporain de Montréal. Chacun offre l’équivalent d’un diplôme d’études collégiales et des programmes de danse au niveau des études secondaires. Trois cégeps, le Collège Montmorency, le Cégep St-Laurent et le Collège de Maisonneuve, offrent un DEC spécialisé en danse d’une durée de deux ans et la compagnie Nyata Nyata offre maintenant un programme d’entraînement professionnel de deux ans en danse africaine.

Une fois que vous quittez le milieu académique pour intégrer le marché professionnel, vous pouvez choisir parmi divers lieux de danse dans la ville qui offrent régulièrement des classes techniques et des ateliers. Le RQD organise une session de trente semaines de classes contemporaines du matin données par une variété de professionnels de la danse d’ici et d’ailleurs. Circuit-Est, le Studio 303 et Danse à la carte, entre autres, offrent également des ateliers et des classes allant du hula hoop au processus créatif en passant par le contact improvisation. Des classes techniques sont offertes dans des lieux privés comme Divertimento ou L’Espace du Mouvement. Perfmax, un programme d’entraînement conçu spécialement pour les athlètes, est offert à longueur d’année à Montréal et à Laval.

Il existe également des occasions de peaufiner votre talent chorégraphique avec un mentor en participant au stage chorégraphique annuel de Montréal Danse, au mentorat chorégraphique de Circuit-Est et aux ateliers de création périodiques au RQD et au Studio 303.

L’entraînement en danse au cours de l’été est moins constant, mais il y a tout de même quelques options : les stages d’été intensifs de TransFormation Danse et de l’EDCMTL ont lieu sur une base annuelle tandis que d’autres compagnies et chorégraphes offrent des stages d’été occasionnels, comme Frédérick Gravel, Kelly Keenan ou LORGANISME. Le collectif Nous Sommes L’Été propose depuis 2014 des classes, des ateliers et un espace de création et recherche pendant la période estivale. Et puis biensûr, il y a toujours des cours de ballet au Studio Bizz et, bien sûr, il y a des centres de yoga, de Pilates et des centres sportifs à travers la ville !

Il existe de nombreuses places où louer un studio de répétition. Diverses écoles, diffuseurs, institutions (Conseil des arts de Montréal), compagnies et artistes indépendant-es offrent leur studio à louer, souvent à l’heure. Consulter le RQD pour la liste complète. Vous pouvez aussi louer un loft sur une base mensuelle, mais c’est dispendieux à moins de le partager avec d’autres artistes et cela représente souvent une charge administrative assez importante.


> Retour en haut

Un commentaire pour “5 Formation / Répétition”

  1. jb

    C’est génial tout ça. Il serait également pertinent d’informer sur les formations disponible dès l’enfance.. là où tout commence ;)